INFOS DU JOUR
Haïti - Actualité

Date du scrutin, le PM passe la balle au CEP :
Jeudi, lors des réponses données aux parlementaires, par le Premier Ministre nommé Jean-Charles, concernant les dates électorales contenues dans l'accord du 5 février 2016, il a indiqué globalement que lorsque le Conseil Électoral Provisoire (CEP) sera de nouveau sur pied, ce sera son rôle d'examiner la faisabilité de ces dates et de produire un calendrier électoral.

 

Nesmy Manigat félicite son successeur :
« Félicitations et succès au nouveau Ministre du de l'Éducation Nationale Jean Beauvois Dorsonne » a déclaré le Ministre sortant Nesmy Manigat.

Privert espère un Gouvernement installé lundi :


Jocelerme Privert, dit espérer que le Premier Ministre, Enex Jean Charles, puisse être installé dans ses fonctions de chef de gouvernement le lundi 28 mars 2016, appelant les parlementaires à faire preuve de bonne volonté et d'engagement pour que les membres du gouvernement puissent être investis dans leur fonction dans le meilleur délai. Selon certaines informations l'installation du nouveau cabinet ministériel qui compte 18 postes, pourrait intervenir dès demain samedi 26 mars.

 

Desras prêt pour ses nouvelles tâches :
Simon Dieuseul Desras, nommé Ministre de l’Environnement dans le cabinet ministériel du Premier Ministre nommé Enex Jean-Charles a déclaré « C'est avec le sentiment patriotique qui m'a toujours animé que je vais m'atteler à la tâche que m'incombe le poste de Ministre de l’Environnement »

Éventuelle Commission de vérification, Sandra Honoré attend des précisions :
Concernant l'établissement d'une éventuelle Commission de vérification électorale, Sandra Honoré, la Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies en Haïti a déclaré mercredi « La poursuite du processus électorale est un élément, une disposition de l’accord du 5 février dernier. La demande de vérification est une demande faite par plusieurs acteurs politiques et également des acteurs d’autres domaines de la société civile. On peut voir également dans l’accord du 5 février qu’il est question d’une évaluation des étapes déjà franchies dans le processus électoral de 2015 [...]

Notre position concernant le processus électoral en 2015 a été claire. Nous avons reconnu les failles après le 9 aout, nous avons salué les mesures correctives adoptées par le Conseil Electorale Provisoire en vue du scrutin du 25 octobre et nous avons également reçu l’opinion et les rapports des missions d’observation électorales [nationales et internationales] [...] Selon les informations que nous avons de ces missions, les irrégularités n’ont pas été suffisantes pour invalider le processus électoral qui s’est déroulé en 2015. Nous attendons donc d’en apprendre davantage sur l’établissement d’une éventuelle Commission sur la vérification et sur l’incidence que ce processus aura sur la continuation du processus électorale selon l’accord du 5 février ».

 

 

 

Pour HCS: Yvens Jean JACCY

 

 

 

 

 

Ri St. Honore, Dimanch 20 Desanm 2015

Publié le dimanche 20 décembre 2015 - 23:28

Écrit par calixte BoucherAffichages : 12

Par Journaliste DUCARME Marquis

 

31 Me  2014  21 Desanm 2015  safè egzakteman 18 mwa depi letat ayisyen t kraze tout mezon ki t trouve yo nan lèl kare Ri channmas kwazman Ri Lareyinion e Ri Antèman pou senture Ri Sentonore.

 

Sa pral fè 2 lane e selon temwayaj youn nan moun ki t gen kay nan zòn nan.- Daniel Fils daprèsa li deklare bay Chasseur-de-Scoop Journaliste

DUCARME Marquis:

‘’Jiskaprezan Otorite yo poko ba nou senkob’’

 

Toujou selon Mesye Daniel, saki pi grav nan sitiyasion an sèke zòn nan ki otrefwa te trankil e tout rezidan t konn evakye ak aktivite yo san pwoblèm tounen yon jing depil fè 8tè diswa koz ke letat paf è anyen nan espas li t kraze kay yo.entonore a mande pou leta fè dilijans non Selman pou yo dedomaje moun key o kraze kay yo e tou pou yo swa fè yon bagay nan espas la osinon bare li.

 

Jedi ki t 16 desanm 2015, rezidan nan zòn nan leve e dekouvri yon kadav key o pa rive idantifye ki aprè anpil soulèvman sou 4 jou otorite yo t blije vinn leve kadav la.

 

Kanta pou asele moun kap pase nan zanviwon an c sa ki pa manke nan 4 kwen nan zòn nan akoz pa gen sekirite depi espas sa vinn rete vid.

 

Motosiklis ki t konn fanksyone an tout kyetid kounye-a ap mande sekou kote ken an jedi swa ki t 16 desanm nan ravisè san fwa ni lwa brake sou yon chofè moto koni sou non Junior e pote ale moto li ki t sèl sous finansman pou tout fanmil.

 

Fanm ak ti Fi pa epanye nan zak briganday say o. Moun nan zòn yo mande sekou ak otorite konsène yo  e di yo annatandan yo mete sa yap mete nan espas la pou yo t voye plis souvan bakòp lapolis sitou apati de 7,8tè diswa.

 

Popilasyon ap di otorite sa yo mèsi e yo konte sou prezans yo plis souvan.

 

 

                                                                

                                                                        Ecrit par DUCARME Marquis

 

 

 

 

INFOS DU JOUR

Publié le dimanche 20 décembre 2015 21:29

Écrit par calixte Boucher

Affichages : 32

 

Rezidan kap viv nan Ri St.Honore salye e remèsye komisarya Pôtoprens e soukomisarya Pôtay leyogân pou gwo jefô yo fè pou yo t leve kadav pèsonaj ki t mouri a ant Ri Lareyinion e Ri Antèman.


Demach sa t posib grasa dilijans Jounalis Chasseur-de-scoop Marquis Ducarme ki tou profite felisite jij tribinal sekyon sid la, Onorab Majistra Fidelito.

 

Maurquis Ducarme, Chasseur-de-Scoop

 

 

4ème. JOURNÉE DE MANIFESTATION

Publié le vendredi 20 novembre 2015 19:37

Écrit par calixte Boucher

Affichages : 28

 

4ème journée de manifestation en direction du bureau CEP ce vendredi 20 novembre 2015 exigeant une commission de vérification du même coup l'exclusion du leader du PHTK dans la course électorale.

 

Une manifestation qu'on peut enregistrer environ un millier de gens sur l'autoroute de Delmas en direction du bureau électoral.

 

 

 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Publié le dimanche 20 décembre 2015 20:41

Écrit par calixte Boucher

Affichages : 33

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

 

Port-au-Prince, le 19 décembre 2015 Nous, signataires de la présente, candidats à la Présidence engagés dans le processus électoral devant conduire à l’installation du nouveau Président élu le 7 février 2016, communément appelés Groupe des 8 (G-8) : Condamnons fermement la publication de ce que le Conseil électoral provisoire (CEP) appelle des "résultats définitifs pour les élections législatives" alors que de graves accusations de corruption pèsent sur les membres de différents Bureaux de Contentieux électoraux départementaux (BCED) et du Bureau du Contentieux électoral national (BCEN). La publication de ces résultats, quatre-huit heures après la formation d’une commission électorale pro-gouvernementale, démontre que le pouvoir et le CEP ont délibérément choisi de verser dans l’escalade et la provocation. Cette volonté évidente d’empirer la crise pour mieux se présenter en position de force dans des négociations politiques éventuelles confirme à quel point l’Etat a perdu de sa superbe et de son prestige avec le pouvoir Tèt-kale et le caractère servile d’un CEP scélérat soumis aux caprices de l’Exécutif. Rejetons en bloc lesdits résultats intervenus brusquement dans le but évident de couper court aux dénonciations de plus en plus persistantes relatives aux distributions de pots-de-vin aux conseillers électoraux, aux juges des Bureaux électoraux départementaux (BCED) et du Bureau électoral national (BCEN). Réaffirmons la volonté, maintes fois réitérée, du G-8 d’arriver à la formation d’une commission d’enquête indépendante de vérification électorale chargée de restituer la sincérité du scrutin pour tout le processus électoral. Rappelons que dans le communiqué du 3 novembre 2015 le G-8 avait indiqué les secteurs à consulter pour la formation de ladite commission, les modalités de désignation de ses membres et sa mission. Le G-8 croit qu’il est indispensable aujourd’hui d’accorder une protection particulière aux dénonciateurs et aux témoins des actes de corruption dont se sont rendus coupables des membres des BCED et du BCEN avant la publication des résultats. La loi sur la prévention et la répression des actes de corruption permet d’accorder un statut particulier à ceux qui veulent coopérer pour permettre à la justice de faire la lumière sur des actes de corruption impliquant des juges électoraux et de les réprimer avec la dernière rigueur. Il n’est pas normal que le Centre de Tabulation (CTV), les BCED et le BCEN, par la pratique du pot-de-vin, se substituent aux électeurs. Le G-8 appuie les manifestations populaires pacifiques organisées un peu partout à travers le pays pour forcer l’Exécutif et le CEP à respecter le verdict des urnes. Le G-8 reconnaît au peuple haïtien le droit légitime à la révolte en vue d’exiger le départ anticipé d’un pouvoir kleptocratique qui s’écarte des règles démocratiques de gestion de l’Etat. Plus que jamais Uni et Solidaire, le G-8 renouvelle sa volonté de tout entreprendre, dans le cadre de la loi, pour faire respecter la volonté populaire. Pour le G-8 :