Search
  • Alter Presse

Le Conseil exécutif de l’Ueh reste en poste, après l’expiration de son mandat

Le Conseil exécutif de l’Université d’État d’Haïti (Ueh) restera en poste jusqu’à l’installation de nouveaux responsables, indique une note en date du 1er avril 2016.


Le Conseil exécutif sortant est constitué du recteur, Jean-Vernet Henry et des vice-recteurs Jean Poincy et Fritz Deshommes.


La disposition de prolongation du mandat de ce conseil est prise conformément aux prescrits de la fonction publique et à la résolution du 19 mars 2016, du Conseil de l’université (Cu), selon la note transmise à AlterPresse.

En vertu de cette résolution, le recteur et les vice-recteurs actuels doivent rester en fonction jusqu’à l’élection de leurs remplaçants.


Cette prolongation fait suite à l’expiration du mandat du conseil exécutif, arrivée à terme, le 31 mars 2016 et à l’avortement, pour faute de quorum, des élections du 30 mars 2016 qui visaient à élire un recteur et deux vice-recteurs à la tête de l’Ueh.


Sur 36 membres du Cu, réunis sur la Côte des Arcadins (au nord de Port-au-Prince) pour ces élections, seulement 23 ont répondu présents à l’appel nominal. Ce qui a contraint les responsables de la Commission centrale électorale de reporter sine die, parce qu’il fallait 24 membres pour que quorum soit constaté.

Par ailleurs, le rectorat condamne avec véhémence une succession d’incidents violents qui ont entraîné la détérioration du climat de travail au sein de l’Ueh. Des individus occupent des locaux du rectorat et de la direction des études post-graduées de l’Ueh, fustige-t-il.


Il déplore des actes de vandalisme sur plusieurs véhicules de service du rectorat dont un autobus affecté au transport des employés. Ce véhicule a été placé sur le pont de la Croix-des-Missions (nord de la capitale) de manière à obstruer la circulation automobile.


Le Conseil exécutif sortant, qui est « le seul habilité à engager l’Ueh envers les tiers », réaffirme son engagement à accompagner la commission centrale électorale dans la finalisation des élections.


Dans l’attente de trouver un consensus entre les différents acteurs impliqués dans la crise électorale au sein de l’Ueh, ces élections seraient toujours dans l’impasse.


Certains professeurs-membres de la Cellule de réflexion pour une nouvelle Ueh (Crnu), qui sont contre le maintien du Conseil exécutif sortant en poste, ont tenté de mettre sur pied une commission de transition pour gérer l’Ueh, après la fin du mandat du dit conseil.


Cette frange de la Crnu dit vouloir agir, convenablement aux valeurs et aux lois de la république à travers l’installation d’un conseil de transition à l’Ueh.

2 views
Who's Behind The Blog
Recommanded Reading
Search By Tags
Follow "THIS JUST IN"
  • Facebook Basic Black
  • Twitter Basic Black
  • Black Google+ Icon