Search
  • Le Nouvelliste

Sud : Parc Macaya, on tire la sonnette d’alarme


Parc Macaya

Des organisations de la société civile du Sud tirent la sonnette d’alarme face au phénomène de déboisement intensif du parc. Ce parc qui constitue une réserve naturelle pour les départements du Sud et de la Grand’Anse.


La Chambre de commerce, d’industrie et de profession du Sud (CCI PS), qui avait organisé un atelier de réflexion autour du problème, a mis l’accent sur les dimensions du problème qui risquent de s’aggraver si rien n’est fait en urgence pour sauver le parc. Le président de la chambre, René Gattereau, qui pilote le comité de gestion du parc, fait état d’un désordre qui règne dans le parc à tous les niveaux; ce qui représente, selon lui, une menace grave pour l’environnement, M. Gatereau soutient que ce phénomène tend à détruire la principale réserve en eau et la biodiversité du département.


De son côté, le directeur du parc, Espady Pitchon, dit constater, lui aussi, que la situation est réellement grave. Il a pointé du doigt les paysans qui se livrent au déboisement du parc en vue de satisfaire leurs besoins. Vers la solution du problème, le directeur du parc propose de renforcer la surveillance au niveau du parc, d’offrir aux paysans d’autres alternatives sur le plan économique. M. Pitchon estime qu’une campagne d’éducation environnementale est nécessaire en vue de porter les gens à avoir un meilleur comportement en matière de gestion de l’environnement.


Entre autres, ces acteurs invitent les autorités concernées de l’État à assumer leurs responsabilités en vue de sauver le parc Macaya qui figure parmi les principaux patrimoines écologiques du pays.

Notons que le parc Macaya possède plus de 65 espèces d’oiseaux rares, plus d’une cinquantaine d’espèces d’orchidées avec des plantes uniques à Haïti.

2 views
Who's Behind The Blog
Recommanded Reading
Search By Tags
Follow "THIS JUST IN"
  • Facebook Basic Black
  • Twitter Basic Black
  • Black Google+ Icon