Search
  • Calixte Boucher

Coopération République Populaire de Chine avec Haïti. Des Boursie



Ils sont neuf, les boursiers haïtiens qui vont se rendre au mois de septembre en cours en République Populaire de Chine pour cinq années d’études. Ils partiront avec la motivation de revenir avec des outils efficaces leur permettant de participer activement à la reconstruction d’Haïti. Ces bourses s’inscrivent dans le cadre des relations entre les deux Républiques depuis plus d’une décennie.


En voici la liste :

  1. DANIS JEORDANY

  2. DORISMOND BERTHONDY

  3. MARCELYN STEEVE CUTHBERT

  4. MEZIL ONEL VALERY

  5. NOEL ARIELLE

  6. PIARD AMMISCHADDAI MILES

  7. PAUL JAMES

  8. RICHARD LUCRECIA

  9. TALLEYRAND ANTOINE



ZHENG YU

La cérémonie officielle de départ pour la Chine s’est déroulée à la résidence du représentant chinois à Port-au-Prince, en présence de son assistant, ZHENG YU, des autorités haïtiennes et des parents ce vendredi 31 août 2018.


Ces étudiants qui quitteront le pays au début du mois de septembre entameront leurs études universitaires, selon leur choix, dans différents domaines. Ils vont parcourir une distance de plus de 10 000 km pour atteindre l’Empire du milieu sans possibilité de faire le chemin inverse pendant quelque temps.


Ces 9 boursiers, 8 garçons et 1 fille, auront à acquérir des connaissances notamment en médecine, en économie et en génie mécanique dans différentes universités de la Chine continentale, notamment l’Université de technologie de Hefei, l’Université d’Economie et des Finances de Shanghai, la Fujian Medical University et l’Université maritime de Dalian. Ils avaient la possibilité de s’inscrire directement à partir du bureau de développement communal de Chine au morne Calvaire à Pétion-Ville ou au ministère des Affaires étrangères à Musseau (Delmas 60).







Selon les propos du représentant permanent du Bureau commercial de la République populaire de Chine en Haïti, cela rentre dans le cadre du support de la République populaire de Chine à l’éducation haïtienne.


Etudier en République populaire de Chine, pour certains de ces boursiers, c’est s’intégrer dans une culture très différente de celle d’Haïti, avec pour objectif de revenir mettre leurs connaissances au service de leur patrie. « Notre ultime objectif est de retourner au bercail, une fois nos études terminées, en vue de mettre nos savoirs au service de notre pays. » selon les propos de l’un des boursiers



Roulad Bien-Aimé, Photos.

14 views
Who's Behind The Blog
Recommanded Reading
Search By Tags
Follow "THIS JUST IN"
  • Facebook Basic Black
  • Twitter Basic Black
  • Black Google+ Icon