Search
  • LLM / Radio Métropole Haïti

Les autorités policières préoccupées par les gangs de Martissant


Police Nationale

Les autorités policières annoncent la poursuite des activités en vue de garantir un climat de paix dans les quartiers de Martissant, contrôlés par des gangs armés. En début de semaine des groupes armés étaient une fois de plus dans des tirs nourris provoquant un climat de tension dans la zone.


Le porte parole de la Police, Michel Ange Louis Jeune, a rappelé que des patrouilles sont déployés en plusieurs points du boulevard Jean Jacques Dessalines qui relie la capitale à 4 départements.



Il assure que ce dossier constitue l'une des préoccupations du haut commandement de la police. De l'avis de M. Louis Jeune il faudrait une meilleure collaboration des résidents avec autorités policières afin de planifier des opérations dans la région.


Dans son dernier rapport au conseil de sécurité de l'ONU, le secrétaire général Antonio Guttieres, a fait état d'une intensification des activités des bandes criminelles, mettant à rude épreuve les efforts déployés par la Police nationale pour limiter leur expansion dans les quartiers de Martissant et de Bicentenaire, en particulier à Village-de-Dieu, au sud de Port-au-Prince. 7 incidents liés aux bandes criminelles ont été signalés entre le 1er juin et le 2 août 2018, contre 3 au cours de la même période en 2017, ainsi qu'un épisode important de troubles civils. Le 11 juin 2018, une patrouille de la Police nationale en service dans le sud de Port-au-Prince a été attaquée, apparemment en représailles au meurtre d'un membre du gang « Arnel » qui aurait été commis par des policiers le 9 juin.


La présence de bandes criminelles a également été signalée dans les départements des Nippes, de l'Artibonite et du Nord.

5 views
Who's Behind The Blog
Recommanded Reading
Search By Tags
Follow "THIS JUST IN"
  • Facebook Basic Black
  • Twitter Basic Black
  • Black Google+ Icon